Etudes

du GRPSO

Etude rétrospective évaluant l’efficacité et la tolérance des traitements dans le psoriasis pustuleux acral- Terminé

Date de début / fin : 2015/2016

Porteur du projet

Pr Manuelle Viguier.
Service de Dermatologie, Hôpital Robert Debré, Avenue du Général Koenig, 51092 REIMS Cedex
mviguier@chu-reims.fr

Résumé

Introduction : Le psoriasis acral pustuleux est une forme rare et très handicapante de psoriasis. Parmi les traitements systémiques classiques du psoriasis vulgaire, seule la ciclosporine a été étudiée dans le psoriasis pustuleux palmo-plantaire au cours d’un essai contrôlé. Les autres traitements, en particulier le méthotrexate et les biothérapies, n’ont pas été étudiés dans cette forme particulière de psoriasis.

Objectifs : Caractériser l’efficacité et la sécurité d’emploi des différents traitements locaux et systémiques du psoriasis en plaques dans le contrôle du psoriasis pustuleux acral.

Patients et méthodes : Etude rétrospective observationnelle multicentrique réalisée auprès des membres du Groupe de Recherche sur le Psoriasis de la SFD visant à recruter 100 à 150 patients. Seront éligibles les patients suivis par le dermatologue investigateur avec un diagnostic de psoriasis pustuleux palmo-plantaire ou d’acrodermatite continue de Hallopeau entre 2014 et 2016 et pour lequel l’investigateur a personnellement initié et suivi au moins une ligne de traitement local ou systémique sur une durée minimale de 12 semaines. Aucun examen complémentaire, ni biologique ni histologique, ni radiologique, ne sera effectué. Les données nécessaires à l’étude seront issues des résultats des examens cliniques faits dans le cadre du soin des patients inclus à l’aide d’une fiche de recueil pré établie.

Résultats attendus : A l’issue de l’étude, un panorama global de la prise en charge thérapeutique du psoriasis pustuleux acral en France sera obtenu. Pour chaque ligne de traitement local ou systémique, le schéma posologique utilisé, la durée de maintien du traitement, l’obtention ou non d’une amélioration clinique (complète ou partielle), les raisons de l’arrêt éventuel du traitement (inefficacité primaire, réponse insuffisante, perte de réponse, rémission prolongée, désir de grossesse, effet secondaire, souhait du patient, etc…), la survenue éventuelle d’effets secondaires ainsi que leur gravité et leur évolution seront ainsi connus et analysés.

Perspectives : Ces résultats contribueront à mieux guider le traitement des psoriasis pustuleux acraux. Ils permettront notamment d’identifier les pistes thérapeutiques les plus prometteuses qui seront à confirmer lors d’études prospectives ultérieures.

Financement. Aucun